Jipé sur la grille : « Réincarné en Sardine »

Y’a t-il une vie après la mort ? Sur Youbarbecue, y’a pas de tabou ! Nous avons donc demandé à notre chroniqueur de se projeter dans l’au-delà. Il a accepté l’exercice et nous livre quelques confidences sur ce que serait sa nouvelle vie. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas avoir le mal de mer !

 

luc besson - cinéma et barbecue Pour Jipé, le poisson et les fruits de mer, c’est sacré, faut pas lui en promettre, faut lui en donner! C’est Luc Besson qui nous rapporte l’anecdote dans le mensuel «Cinéma et Barbecue». Avant le tournage du Grand Bleu, Luc avait invité le casting final dans sa propriété autour d’un barbecue. Le but était de faire connaissance et de finaliser les contrats de chacun. Jean Réno et Jipé devaient être les têtes d’affiche du long métrage.

 Quand Luc, alors réalisateur, s’excusa auprès de ses convives de ne pas avoir eu le temps de passer à la poissonnerie, Jipé rentra dans une colère noire. Il balança sa chaise dans la piscine en insultant ouvertement le réalisateur. D’abord surprise, l’équipe du film molesta ensuite Jipé sans ménagement, puis l’exclut manu-militari de la propriété. C’est Jean-Marc Barr qui succéda à Jipé. Le film connut ensuite un succès retentissant !

 

Jipé c’est à toi,

 … Ouais, bon là j’avais un peu déconné, s’cusez les gars ! Me voilà donc réincarné en sardine, y’avait plus sexy mais on choisit pas. Je dois avouer que j’ai même continué a rêver de devenir requin quand j’étais une larve. Comme celui qui bouffait des humains dans les histoires de poissons-gangsters que me racontait mon papa. Puis, savoir que ces enfoirés d’homo-erectus se faisaient chicoter, ça me plaisait. Non mais faut voir ce qu’ils font subir aux sardines ! Ils nous bouffent n’importe comment : Crus, cuits, avec ou sans les arêtes, avec ou sans la tête, même en famille !….

Jipé a sa taille adulte
Jipé a l’âge adulte
 

 Je suis donc né avec mes 15.000 frères et sœurs au large des Açores. On a rapidement compris qu’il allait falloir se démerder tout seul et vite, car au bout de 3 heures, les 3/4 de ma famille avaient déjà servi de repas a d’autres espèces. Dans ces conditions, j’ai quitté illico le domicile familial.

J’ai erré ou plutôt le courant m’a baladé jusqu’à mes 3 mois, l’âge de la puberté. Et là, on découvre son nouveau corps. J’ai ‘flipper le dauphin’ ! Imaginez-vous avoir juste 2 mains au niveau du cou et les jambes collées, …Voilà vous êtes une sardine ! Ça limite dans la liberté de mouvement. Un exemple tout con mais la masturbation c’est fini, et c’est pas faute d’avoir essayé ! J’ai donc dû aller rencontrer des demoiselles et vite.

Pensant passer par les étapes désir-érection-préliminaires, j’ai pris épuisette sur épuisette ( râteau pour les humains ). La sexualité de la sardine, c’est beaucoup plus simple. Vous tapez le ventre de la femelle avec une nageoire et hop vous faites votre petite affaire. ( finalement comme réincarnation c’est pas mal ! )

On a coulé comme ça quelques jours heureux avec Brenda ( une paire de nageoires, les amis ). Y’a eu des hauts et des bâbords, tout n’a pas été bleu! Notamment au niveau politique. Jamais j’voterai maquereau, plutôt crevette! J’ai toujours voté crabe alors c’était pas à cause d une poiscaillette que j’allais changer.

bancdesardines Pour nos premières vacances d’été, on a vu les choses en grand. On est parti avec 2.000 autres jeunes couples sur la côte. Mais pas eu le temps de faire bronzette! On s’est fait pécher par la douane! Un coup de filet organisé et prémédité, et on est tombé dedans. On est resté coincé un bon moment avant de s’asphyxier. Mais la fin n’est pas triste du tout! Moi qui est toujours voulu être incinéré, j’ai pas été déçu et j’ai même eu le droit à une superbe cérémonie. Ils m’ont embaumé de gros sel et m’ont déposé sur une grille de funérarium. Les gens étaient heureux, rigolaient, buvaient et dansaient. Par contre, qu’ils me bouffent à la fin, j’avais pas mis ça dans mes dernières volontés. Pis en même temps, toute cette fête leur avait ouvert l’appétit, alors foutu pour foutu ! … Du moment que je finis en photo sur You Barbecue.

Finalement, réincarné en sardine, j’y avais jamais pensé avant. Faut voir, y’a à boire et à manger! Ce qui est sûr, c’est que la prochaine fois que je vais faire cuire des sardines au barbecue je vais voir les choses différemment.

Aller A+ et vive la sardine libre !

Jipé « Again »
La préparation de La sardine grillée

 

Rejoignez-nous sur Facebook :
like on facebook

Imprimer cet article Imprimer cet article

1 commentaire

  1. et moi en crevette rose 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *